LES PIEDS DANS L’EAU

Du 19 au 21 novembre 2020

Théâtre de papier / Jeune public
à partir de 3 ans / création 2020

Compagnie Groupe Maritime de Théâtre  [ Marseille ]

Equipe de création
Josette Lanlois conception, interprétation / Gilles Le Moher interprétation, bruitage et lumières / Stéphanie Bonhert scénographie, accessoires / Théo Le Moher création musicale

Représentations scolaires : Jeudi 19 et Vendredi 20 à 9h30 et 14h00
Représentation familiale : Samedi 21 à 10h00

Soutiens pour la création
Ville de Marseille, Département 13, Provence en Scène, DRAC (Rouvrir le monde), SPEDIDAM, FONPEPS
Crédit photos
Toutes les photos de ce pré-dossier sont des photos de travail réalisées par la Cie et ne sont pas destinées à circuler.

De quoi ca parle…

Pendant que la mer monte, les petites querelles continuent…
Et si au lieu de se disputer pour des futilités, on s’occupait ensemble de l’essentiel ?

Deux bricoleurs d’histoires, nous invitent dans leur atelier tout blanc. Là, derrière un établi, ils nous fabriquent le récit d’une histoire singulière qui commence dans un village perché sur une falaise pour finir dans une embarcation de bric et de broc en route vers l’inconnu. Entre-temps, nous assistons aux querelles de voisinage sans fin de deux habitants du village. Les saisons passent et pendant qu’ils se chamaillent… ils ne s’en aperçoivent pas… mais l’eau monte !

Les maisons sont en carton, les escaliers sont en papier, et à la fin les voisins sont raccommodés.

Les pieds dans l’eau, c’est une histoire de territoire, de périmètre. Qu’est-ce qui m’appartient ? Qu’est-ce qui est à moi ? qu’est-ce qui est à l’autre ? Et mon voisin ? Ami ou ennemi ? Nous sommes si différents…

Les pieds dans l’eau, c’est surtout le temps qu’on perd à se chamailler pour trois fois rien, à vouloir toujours plus et mieux que son voisin !

Note d’intention

BONNE PÊCHE, MAUVAISE PIOCHE, précédente forme jeune public de la Compagnie, abordait de manière poétique la thématique de l’environnement, et initiait un travail à partir du matériau papier, en s’inspirant des livres animés et pop up. À la lecture de L’album de Thierry Dedieu, j’avais immédiatement pensé au papier sans savoir réellement pourquoi. C’était une évidence. Dont acte. Je me suis confrontée à la fragilité de la feuille, la solidité du carton, j’ai cherché, j’ai bataillé, je me suis régalée. J’étais pour la première fois artisane du tout : conception, fabrication, jeu. Ça n’a pas été une mince affaire comme on dit… et voilà le spectacle est né il y a maintenant 3 ans et il a de beaux jours derrière et devant lui, avec plus de 300 représentations en France et à l’étranger et encore en tournée pour les saisons 2019/2020 et 2020/2021.

LES PIEDS DANS L’EAU est une nouvelle proposition théâtrale pour le jeune public. En ce qui concerne la forme, elle se situe dans le prolongement du précédent spectacle puisque j’ai voulu poursuivre le travail avec le papier et le cartonné. Pour ce qui est du propos, j’ai souhaité aborder une autre thématique, celle du « vivre-ensemble« .

L’individualisme, c’est démodé !

Ce que nous renvoie le monde, c’est l’urgence de regarder ensemble autour de nous.
L’urgence aussi de parler de tout cela avec les enfants, avec simplicité et poésie.
Bien sûr, notre questionnement sur l’environnement en général et la mer en particulier n’est jamais très loin.